L’énigme du fugitif

Un agent en sueur vous accueille à la porte du café. « Inspecteur ! La victime a été évacuée en ambulance, dans un sale état… Celui qui a fait le coup n’y a pas été avec le dos de la cuillère! » Et pour cause, l’arme de l’agression serait plutôt une matraque, retrouvée trempée dans le lavabo. Comme si on avait voulu y nettoyer d’éventuelles traces. Le miroir est d’ailleurs bien net, pour un établissement aussi miteux.

Autour de vous, les toilettes du café ressemblent à un champ de bataille, même s’il n’y a pas de sang par terre. Il semblerait qu’un homme ait été assommé pendant qu’il se lavait les mains, peut-être s’est-il débattu. « J’allais oublier, la victime m’a répété un nom avant de s’évanouir tout à fait : Éros, Éros… » Que vient faire le dieu de l’amour dans cette histoire? Peut-être que l’agent a mal compris?

Le patron de l’établissement a fermé ses portes en entendant du bruit, donc le coupable doit toujours se trouver dans le café. Voici les T-shirts des suspects. Lequel appartient à l’assommeur, et pourquoi?

Donnez la réponse en message privé : 
par Messenger sur m.me/EnigmeDuLundi
sur Twitter @EnigmeLundi
ou par e-mail sur enigmelundi@gmail.com

Les trois premiers pourront continuer leur enquête sur l’Olympe.

Rendez-vous mardi soir pour découvrir un indice, et mercredi à 19heures pour la solution. Bonne enquête, inspecteur !

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.