L’énigme de l’écossais (solution)

Bravo à ceux qui ont retrouvé le mot caché dans le parchemin de l’énigme de lundi.

Voulez-vous chercher une dernière fois avant de découvrir la solution ?

Neuf expressions se cachaient dans le texte, transformées à une lettre près pour en changer le sens.

  • La tête de Linette : une tête de linotte. La lettre de l’expression de départ est un  O. 
  • Le nom à loucher dehors : un nom à coucher dehors, avec un  C.
  • En voir de toutes les douleurs : en voir de toutes les couleurs, avec un C.
  • Tous les doyens sont bons : tous les moyens sont bons, avec un M.
  • Le froid de cafard : un froid de canard, avec un N.
  • Souffler sur les fraises : souffler sur les braises, avec un B.
  • Un vieux pieux : un vœu pieux, avec un O.
  • Roux de secours  : roue de secours, avec un E.
  • Pousser grand-mère dans les osties : pousser grand-mère dans les orties, avec un R.

Les 9 lettres obtenues : O-C-C-M-N-B-O-E-R, l’anagramme de… (Réponse à la fin du post)

Désolé pour la fausse piste, l’Écossais ne devait sa présence qu’à la nécessité d’avoir un roux dans le casting …

Vous aimez tordre les expressions ?  Ne tournons pas autour du mot, deux saigneurs en la matière sont Pef et Frédéric Dard. Dans son chapeau fort, le prince de Motordu prend son pain de minuit en lisant du San-Antonio, rougissant à ses passages en farce et ses coups de semence…

Comment ça, c’est vieux tout ça ? La fin justifie les doyens ! Concombre !

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *